Bernard Tissot

Le 28 juin 2011, Bernard Tissot a été nommé Président honoraire de la Commission nationale d'évaluation par le Président de l'OPECST, Claude Birraux.

Bernard Tissot a été le premier Président de la CNE depuis sa création par la loi du 31 décembre 1991, dite loi Bataille. C'est en 1994, que Bernard Tissot en est élu Président. Il le restera jusqu'en 2010, soit quatre années après la mise en place de la CNE2 créée par la loi du 28 juin 2006, en prolongement de la CNE1. Depuis juillet 2010, la Commission a élu Jean-Claude Duplessy, Président de la CNE2.

Bernard Tissot est Directeur honoraire de l'Institut français du pétrole et des énergies renouvelables (IFP), après en avoir été le Directeur scientifique (1979) puis le Directeur central de la R&D (1988).

Élu membre correspondant en 1987, il est, depuis 2001, membre de l'Académie des sciences dans la section des sciences de l'Univers et dans l'inter-section des Applications de la science. Il est actuellement co-président du Comité de prospective en Energie de l'Académie des sciences.

Ancien ingénieur civil des mines (École des mines de Paris), ancien ingénieur géologue de l'École nationale supérieure des pétroles et des moteurs, Bernard Tissot a consacré toute sa carrière scientifique à la géologie et à la géochimie du pétrole et du gaz naturel.

De 1955 à 1978, Bernard Tissot a dirigé plusieurs missions pétrolières en France, au Sahara et en Nouvelle Calédonie, et en Australie.

Membre de nombreuses Académies et sociétés géologiques étrangères, auteur d'une centaine de communications scientifiques, Bernard Tissot est l'auteur ou le co-auteur de plusieurs ouvrages : "Petroleum Formation and Occurrence" (Springer Verlag, 1978) ; "Halte au changement climatique" (2003), "Perspectives énergétiques" (2005).